Tout savoir sur le Girardin Industriel : principes et risques

21/11/2019 by in Uncategorized
bg_loigirardin

Tout savoir sur le Girardin Industriel : principes et risques

 

La loi Girardin Industriel est un dispositif de défiscalisation visant à encourager les contribuables à investir dans des secteurs clés du développement industriel et économique des départements, des territoires et des collectivités d’Outre-Mer (DOM-COM). Le principal avantage de ce dispositif réside dans la possibilité de profiter d’une réduction d’impôt (RI) dite en « One-shot ». La RI pour un investissement réalisé en 2019 sera prise en compte l’année suivante et elle peut représenter un taux de rendement allant de 10% à 22%.

La loi Girardin industriel : la défiscalisation en Outre Mer

Le dispositif Girardin industriel est un levier très efficace pour bénéficier d’une défiscalisation tout en soutenant le développement économique, social et écologique de l’Outre-Mer. Cette loi est entrée en  vigueur en 2003 et elle est prolongée jusqu’en 2025. Il est possible d’investir dans des secteurs d’activités tels que : le tourisme, l’agro-alimentaire, l’immobilier professionnel, le transport ou encore la logistique.

Ainsi, la loi Girardin permet aux contribuables de financer la location ou l’exploitation de matériel industriel tels que la création d’une usine, des hébergements touristiques, des avions, des ferrys, des engins de chantier  ou encore des plateformes logistiques. En ce qui concerne  l’avantage fiscal, celui-ci peut aller jusqu’à 40 909 euros de RI, opération avec Agrément de pleins droit et 52 941 euros de RI opération avec Agrément fiscal. Un abattement de 34% Opération Agrément Fiscal et de 44% Opération de Pleins Droit pour une réintégration de la RI obtenue dans le plafond des niches fiscales de 18 000 euros (Plafond spécifique aux Outre-Mer).

La loi Girardin industriel: les risques

 

Un investissement via le dispositif Girardin Industriel n’est pas sans comporter des risques comme pour tout type d’investissement. Dans la cas ou l’investissement en Girardin Industriel se fait par le biais d’une Société en Nom Collectif, ( dans certains cas par une SAS), l’investisseur sera considéré comme un associé de la société en question et , à ce titre, il sera donc légalement solidaire avec les dettes de celle-ci. La responsabilité solidaire signifie qu’un créancier peut poursuivre un seul associé de la SNC pour la totalité d’une dette et que  les associés sont responsables sur l’ensemble de leurs biens personnels. (en SAS responsabilité limitée à l’apport de l’investisseur)

Les conseils de l’expert

-Pour un gain rapide, optez pour un investissement en Girardin Industriel tout en prenant connaissance des risques inhérents à ce type de dispositif

 

-Bien accompagné son client dans toutes les étapes de la concrétisation d’un investissement est essentiel à la réussite de celui-ci

 

    CONTACTEZ-NOUS